Chirurgie de la main. L'urgence.

4 edition
Michel Merle, Gilles Dautel

Editeur : Elsevier Masson | Date de publication : 01/2016 | Nombre de pages : 544 | ISBN : 9782294750830 | EISBN : 9782294750830

L'évolution de la chirurgie de la main en urgence depuis un quart de siècle est considérable. Les pathologies lourdes liées à des accidents du travail et qui impliquaient souvent des amputations totales se font plus rares. Les évolutions techni......en savoir plus

Consultez un article gratuit

Ajouter au panier

Détails

L'évolution de la chirurgie de la main en urgence depuis un quart de siècle est considérable. Les pathologies lourdes liées à des accidents du travail et qui impliquaient souvent des amputations totales se font plus rares. Les évolutions techniques et instrumentales, la réparation microchirurgicale des éléments vasculo-nerveux, ainsi que l'apparition de systèmes d'ancrage des ligaments et tendons ont orienté la pratique vers des interventions de haute technicité en milieu spécialisé. Ce traité a pour objectif d'établir une synthèse actuelle des connaissances de la chirurgie de la main en urgence, des principes aux techniques opératoires. Les premiers chapitres sont consacrés à des données de base : anesthésie, microcirculation et microchirurgie, instrumentation, bilan lésionnel et stratégie. Puis sont envisagés les lésions et leurs traitements : entorses, fractures, revascularisation, perte de substance et lambeaux, amputations, ongle traumatique, plaies des nerfs. Sont également traités les replantations (doigts ou mains), le doigt-banque, ainsi que les pansements et les infections. Cette 4e édition a été entièrement actualisée, notamment une partie des 1000 clichés et dessins chirurgicaux. Un nouveau chapitre consacré aux infections vient compléter ce panorama des urgences de la main. Par sa précision et sa rigueur, cet ouvrage constitue une référence exceptionnelle, indispensable aux chirurgiens orthopédistes et chirurgiens de la main en formation ou désireux d'actualiser leurs connaissances, ainsi qu'aux médecins de rééducation, kinésithérapeutes, ergothérapeutes et orthésistes.