Rééduquer dyscalculie et dyspraxie

Méthode pratique pour l'enseignement des mathématiques
Alain Crouail

Format (l x h) : 170 x 240 mm | Editeur : Elsevier Masson | Date de publication : 04/2018 | Nombre de pages : 184 | ISBN : 9782294763625 | Langue(s) de publication : Français

Table des matières
Méthode pratique pour l'enseignement des mathématiques

Consultez un article gratuit

Ajouter au panier

Détails

Actuellement, la formation aux études dites scientifiques, et de ce fait mathématiques, semble un préalable à toute maîtrise professionnelle sérieuse. Cependant, certains enfants ne sont pas ' bons en maths ', voire ' n'y comprennent rien '. Bien que souvent intelligents et parfois performants dans d'autres activités intellectuelles, ils sont traités comme des ' idiots '. On trouve par exemple ahurissant leur système de calcul ' en vrac ', mêlant sans distinction les unités et les dizaines dans un total désordre. Quant à la géométrie, c'est un vrai désastre ! Dans cet ouvrage, Alain Crouail s'attache à remonter le fil des troubles spécifiques des apprentissages, notamment par une fine analyse des erreurs. Ce livre fournit des pistes éducatives et offre un espoir à des jeunes enfants en échec scolaire. Réalisé en étroite collaboration avec les équipes pluridisciplinaires cherchant à comprendre et rééduquer ces troubles, cet ouvrage présente une remédiation qui se situe à l'intersection du pédagogique et du médical. Prenant ainsi en compte les facteurs psycho-affectifs, il montre, à partir de cas précis et concrets, comment ces enfants, le plus souvent en grande difficulté avec les traitements spatiaux et simultanés, bénéficient des vertus de la parole. Il propose ici une méthodologie expérimentée durant de nombreuses années : le séquentiel verbal et le conte. Enrichi de nombreux commentaires du Dr Michèle Mazeau (neuropsychologue), cet ouvrage s'adresse à tous ceux qui s'intéressent aux difficultés dans l'enseignement des mathématiques : - les orthophonistes ainsi que tous les spécialistes des troubles spécifiques des apprentissages (médecins, psychologues et neuropsychologues, ergothérapeutes, etc.) ; - les enseignants ; - les parents.